Portrait de Cyril Bouchard, fondateur de Sweetcher Digital Learning, sur fond bleu

Je m’appelle

Cyril Bouchard

Et en fondant Sweetcher Digital Learning, j’ai décidé de sortir du cadre.

Pendant près de 18 ans, j’ai managé et formé des professionnels au sein d’entreprises basées à Paris et le Sud-Est. Oui, je l’avoue ! J’ai pratiqué le management “vertical” et la formation “descendante”. Mea culpa !

Et c’est précisément parce que cela ne m’a ni satisfait, ni convaincu, que j’ai choisi de tester et d’adopter l’horizontal. Pour favoriser l’accompagnement et l’apprentissage par la pratique.

Le manque de sens

Tout au long de cette 1ère vie professionnelle, j’ai participé à de nombreuses formations, en tant que formateur et en tant qu’apprenant. Dans un cas comme dans l’autre, j’ai souvent eu l’impression de perdre mon temps,  frustré de ne pas avoir appris ce pour quoi j’étais venu ou déçu par le manque d’engagement des apprenants.

Les raisons ? Trop souvent ces “formations” se résumaient à des présentations PowerPoint indigestes, trop lourdes, trop chargées ; à une absence de mise en pratique des apprentissages ; peu voire pas d’évaluation et aucune pédagogie.

Vous voyez de quoi je parle ?

Donc rien d’étonnant à ce que ces formations se soient régulièrement soldées par des échecs : manque d’engagement, peu de rétention, découragement. Et à bien y réfléchir, c’est vraisemblablement une des raisons qui fait que je n’ai jamais vraiment trouvé mon épanouissement dans ce type de management.

Hello Bayonne

Cap à l’Ouest

Tout ce qui m’a toujours animé c’est accompagner, aider les autres à progresser et par la même occasion, me permettre de grandir.

Puisque mes premières transhumances verticales Nord / Sud ne correspondaient pas à ma vision de la co-construction, j’ai opéré un déplacement horizontal, plus conforme à mon mode de pensée. Donc, cap à l’Ouest où je me suis installé au Pays Basque.

photo de surfeur de Geoffroy Hauwen

Ré-apprendre à apprendre pour mieux transmettre

Toutes ces expériences m’ont permis de tirer des enseignements sur l’apprentissage et la transmission. Mais j’en voulais plus, car ce que je souhaitais c’était proposer des dispositifs de formation différents, construits, non pas à partir d’un contenu mais, à partir des besoins de l’apprenant.

Je suis donc devenu ingénieur pédagogique digital, pour concevoir et déployer des dispositifs de formation engageants et dynamiques.

Mais pour cela, il m’a d’abord fallu redevenir un apprenant … un vrai ! Qui s’instruit, qui partage, qui pratique, qui trébuche et qui tire des enseignements de ses erreurs. Un apprenant actif et engagé.

L’aventure Sweetcher

Et Sweetcher est née, d’une démarche, d’une rencontre et d’une formidable opportunité.

La démarche, fut celle de créer un guide pédagogique « Enseignants : apprenez à créer des apprentissages à distance » car vous l’avez maintenant compris, j’ai la conviction que nos méthodes formatives doivent s’adapter à de nouvelles méthodes d’apprentissage.

La rencontre, fut celle de “l’homme qui valait 10 000 pitchs” (il se reconnaîtra) qui m’a fait confiance en me donnant la possibilité de mettre en pratique mon savoir-faire en matière d’ingénierie pédagogique et de digital learning.

Enfin, la formidable opportunité fut de créer  InFORMER, en partenariat avec l’APEC. Ce programme d’accompagnement destiné aux personnes en recherche d’emploi, mêle apprentissages à distance et ateliers présentiels. Pour les puristes, il s’agit d’un SPOC (Small Private Online Course), mais rien à voir avec le Docteur Vulcain ! Son but, permettre de développer le réseau professionnel et améliorer la prise de parole en public pour favoriser l’employabilité.

Ajoutez une belle dose de plaisir à chaque étape et tout était réuni pour se lancer dans l’aventure.

Le socle de mon projet

3 engagements
concrets

Parce que les belles aventures commencent toujours par des engagements, et qu’il est important que les relations reposent sur des bases saines et solides, je porte 3 engagements forts qui me caractérisent :

Le Switch

Je vous aide à basculer vers le digital.
En anglais, switcher c’est « basculer ». C’est une transition. C’est ce à quoi je m’engage à mener à vos côtés : intégrer le numérique dans vos pratiques formatives quotidiennes.

Le Sweet

Nous le faisons ensemble, au rythme qui vous convient.
Sweet, c’est la douceur, car je prends toujours le temps de comprendre vos attentes pour m’adapter à votre rythme et à celui de vos apprenants.

Le Teacher

Main dans la main, nous formons vos équipes d’apprenants.
« Transmettre », c’est ma raison d’être. « Faciliter l’apprentissage des savoirs », ma motivation quotidienne.


La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

A. E. Célèbre prix Nobel de physique allemand qui aimait tirer la langue

mon constat

Tout part de l’apprenant

Je soutiens l’idée que les apprenants savent ce dont ils ont besoin pour mieux apprendre et améliorer leurs performances, encore faut-il leur donner la possibilité de l’exprimer.

Ce que j’aime, c’est casser les codes, voir derrière les murs, pour aller trouver des solutions au-delà des supposées limites, car je suis un Sweetcher : je suis sorti du cadre, pour changer, évoluer et basculer vers d’autres pratiques plus conformes aux valeurs que je porte.

Et vous, seriez-vous prêt à sortir du cadre pour sweetcher à votre tour ?

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez